• Le Bûcher Un lieu de l'activisme sacré

Servir la justice

"Pour vivre avec intégrité dans une société injuste, nous devons oeuvrer pour la justice", Starhawk


Rien de mieux que de commencer une newsletter avec une citation de Starhawk. Franchement, on a essayé, mais rien à faire, elle le dira toujours mieux que nous.


Avec Claire nous avons beaucoup de points en commun : on a toutes les deux une grande soeur, on aime les gâteaux et aussi et surtout, on est très sensibles à l'injustice.


Il y avait toujours une tension dans l’air très particulière quand on devait découper les parts de gâteaux au moment du dessert quand nous étions petites. Les parts allaient elles être égales ? Est-ce que nous allions nous faire arnaquer et avoir une part un peu plus petite que notre grande soeur ? La personne qui avait le couteau à découper portait une lourde responsabilité : celle de découper de la manière la plus juste possible. Et je me souviens qu’on ne lui laissait rien passer en cas d’échec.


Ce besoin profond de la justice et de l’égalité était très présent en nous déjà petites et nous le reconnaissons chez beaucoup d’enfants. Pourtant en grandissant, nous nous accommodons d’inégalités et d’injustices criantes dans notre société.


Dans 93% des cas, ce sont encore les femmes qui s’occupent des tâches ménagères*, un noir a 6 fois plus de risques de se faire contrôler par la police qu'un Blanc, et un Arabe 7,8 fois plus**. Et j’en passe.


Pourtant, au lieu de s’indigner chaque matin de cette réalité et de se battre pour réduire ces injustices, l’énergie est davantage mise à supprimer les quelques lieux où ces discriminations peuvent être discutées entre celles et ceux qui les subissent, les cercles en non-mixité.





Au bûcher, nous souhaitons mettre nos rituels, notre magie, nos mouvements et l’énergie de notre coeur au service de la justice pour chacune et chacun, humains et autres qu’humains.


Alors qu’aux USA se termine le jugement de Derek Chauvin, nous répétons les mots de Martin Luther King « No one is free until we are all free ».

*Etude Credoc de 2015

**Etude du CNRS de 2009

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout