• Le Bûcher Un lieu de l'activisme sacré

L'hiver arrive: comment faire avancer le monde tout en restant sous son plaid?

Dernière mise à jour : sept. 16

Levez la main si vous avez parfois/ souvent envie de vous cacher sous un plaid, d'attendre que "ça" passe et de ressortir quand tout sera remis en ordre?

Au bûcher, on a les quatre bras en l'air. Notre cœur s'est figé quand on a vu la déferlante de votes pour Trump malgré la victoire démocrate, notre estomac se renverse tous les jours un peu plus devant le nombre de naufragés qui essayent d'échapper aux guerres et crises dans leurs pays, on a commencé à faire des cauchemars quand la loi Sécurité Globale a été annoncée et on a carrément paniqué quand on a vu le développement d'analyses et de théories complotistes face à la crise sanitaire que nous traversons actuellement. C'est plus que ne peut contenir notre cœur et notre tête, et on n'a même pas tout cité. Et pourtant. Si on n'a pas été incarné dans un corps de marmotte dans cette vie-là, c'est qu'on a été faits pour non seulement la traverser, mais aussi y mettre notre empreinte.

Outch. Grande inspiration. Comment on continue, et surtout, comment on se positionne dans ce gros fourbi? Comment on fait la différence entre discernement et tromperie ? En prenant soin de soi. En s'assurant qu'on est reposé.e. En s'ouvrant à différents points de vue. En prenant le temps de respirer entre deux évènements. Et en reprenant son plaid, en s'installant confortablement pour regarder, en toute honnêteté, pourquoi nous pensons ce que nous pensons. Comment notre histoire, nos blessures personnelles et nos privilèges influencent nos opinions? Comment pouvons nous nous ouvrir à d'autres histoires, d'autres blessures et donc d'autres opinions?




Il ne s'agit pas nécessairement de ne plus penser ce qu'on pense, il s'agit d'avoir conscience de la façon dont s'organisent nos pensées et de ce qui nous anime. Ok, ça n'a pas vraiment l'air plus simple de faire tout ça.


Et oui, malheureusement, il n'existe pas de remèdes tout prêt pour que la vie et le monde soit plus simple ou rassurante.


Et quand on va regarder les racines de nos pensées, on va éventuellement trouver plus de compassion pour ce que les autres pensent - ce qui va sans dire, nous aidera pas mal pour le vivre-ensemble, et pour augmenter notre capacité à porter la complexité du monde, en faisant notre part. Quand vous prenez soin de votre santé mentale et que vous amenez cette honnêteté, vous prenez soin de votre communauté et du monde dans lequel vous vivez.

On est avec vous 💪

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout