• Le Bûcher Un lieu de l'activisme sacré

#BABYSTEPS : Un pas après l’autre.

Dernière mise à jour : sept. 16

N’attendons pas d’être parfaits pour démarrer

Début 2018, une nuit alors que Claire est en train de se chanter des berceuses à base de moutons pour s’endormir, c’est là qu’en profite l’essence d’un projet pour se faufiler entre deux pensées : il faut créer une école en lien avec les pratiques chamaniques, et en co-creation.

WTF??

Son ego se sent accablé d’une mission bien plus grande que lui et s’affole: « pas capable », « fatiguant », « qui ça va intéresser? », « laissez moi tranquille ».

Son âme a ce petit rire de la victoire d’avoir réussi à placer ce projet dans un moment de calme entre deux pensées qui font étau.

La graine est plantée, elle discute en ronchonnant avec l’Univers qui lui envoie les images d’une dizaine d’autres personnes lors de voyages chamaniques. Elle envoie courageusement un mail à chacune d’entre elles en décrivant un projet qu'elle ne connait pas elle même… et tente même un déjeuner avec Pauline qui est immédiatement conquise et se projette au long terme. Chaque personne répond avec enthousiasme et quelques mois plus tard, on danse ensemble, on mange des tartinades et des noix de cajous et on commence à élaborer les bases du projet.

Pauline qui pendant ce temps fait son retour de Saturne, clôture comme il se doit sa première vie professionnelle, après qu’une petite fille qui boude lui remette les pendules à l'heure … durant un voyage chamanique. (Est ce utile de préciser qu'au bûcher, nos réunions décisionnaires passent souvent par un voyage chamanique, donc ) Il est temps de revenir au coeur de ce qu’elle veut et doit faire dans cette vie, et son engagement pour la Terre clignote comme le nez du docteur maboule.

Elle parle Activisme Sacré avec Claire, et l’idée que les deux projets n’en sont en fait qu’un devient évidente. Un an et demi après la graine plantée dans la nuit de Claire, le projet prend sa nouvelle forme et devient officiellement Le bûcher.

Tindiiiiin!!!


C’est une bien belle histoire à se raconter près du feu pour vos longues soirées d’hiver, mais pas que. Si on vous la raconte aujourd’hui c’est aussi pour vous inviter à faire de la place pour entendre et recevoir les projets qui vous attendent, pour vous inspirer à démarrer même sans avoir tous les détails, pour offrir d’autres perspectives sur la façon de mener des projets professionnels et pour s’assurer que vous écoutiez et suiviez votre coeur.


On y croit tellement que c’est le thème de la seconde retraite du bûcher qui a lieu en novembre en normandie: vivre depuis son coeur! Notre alliée Estelle et nous deux réitérons après le succès de la première retraite en mai dernier. Au programme: mouvement, pratiques méditatives et rituels, le meilleur de tout ce qu’on adore au bûcher.


Prenez bien soin de vous, des bisous!


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout